Nos découvertes culinaires en Côte d'Ivoire

Sauce arachide, foutou, ragoût d'igname, galettes de mil, kédjénou de poulet ou encore jus de gingembre, nous avons découvert au cours de notre voyage en Côte d'Ivoire une cuisine traditionnelle des plus riches et des plus savoureuses.

Alors il est vrai qu'il nous a fallu quelques jours d'adaptation à notre arrivée sur place. Les plats ivoiriens ont tendance à être très copieux, ce qui peut être compliqué à gérer au départ pour certains estomacs d'autant plus sous ces latitudes...



Au fil de notre voyage, différents types de cuisine ivoirienne se sont présentés à nous. Petit tour d'horizon !

Au nord de la Côte d'Ivoire, la cuisine est sous l'influence sahélienne. Elle est marquée par les céréales produites localement, surtout du mil et du riz que nous avons consommé sous forme de galettes et de bouillies. Nous avons également retrouvé du ragoût d'igname, un plat typique en Côte d'Ivoire. La sauce arachide est très présente dans les préparations servies dans cette région du pays. Côté boissons, nous avons goûté le nyamakoudji des Mandingues, une boisson tonifiante à base de gingembre. Il y a aussi la bière mil au goût proche du cidre. Enfin côté fruits, nous avons goûté très certainement les meilleures mangues de notre vie, juteuses et sucrées à souhaits !

Dans l'est et le centre du pays, l'igname est l'ingrédient principal de la cuisine locale. Cette racine est surtout préparée sous forme de foutou, plat traditionnel des Baoutés. Le foutou est obtenu en préparant une bouillie d'igname pilée. Avec une sauce aubergine, c'est un pur régal.

A l'ouest, c'est l'utilisation du riz qui prédomine. Les Bétés le préparent sous forme de foutou sauce graine. Sur la côte, il est tout simplement servi avec du poisson frais.

La cuisine du sud côtier de la Côte d'Ivoire est bien entendu marquée par les produits de la pêche, entre fruits de mer et poissons. La carpe braisée est un plat que nous avons largement apprécié. Elle est accompagnée d'une salade fraîche de tomates, d'oignons et de piment doux et servie avec des galettes d'attiéké, une préparation à base de manioc. 

Voilà, nous espérons que ce petit florilège de saveurs vous donnera envie de découvrir avec plaisir la cuisine traditionnelle ivoirienne. 

Pour rappel, nous avions reçu nos visas quelques jours avant notre départ pour la Côte d'Ivoire. Nous avions réalisé toutes nos démarches directement en ligne, un délai d'une semaine est à prendre en compte avant réception.

Je vous recommande de lire

https://www.boutiquesaintbenoit.fr/cote-ivoire.htm

https://www.famille-xh.fr/cote-ivoire-a-decouvrir/

https://www.mycroatianadventure.com/sejour-cote-ivoire

https://www.lavieestunvoyage.fr/escapade-cote-ivoire/